Discours Flash 16 – « Et si… »


rejoignezlemouvement
Le texte de ce discours : 

Et si…

Et si nous étions à nouveau déçus,
Et si nous avions eu tort,
Et si notre situation et celle de la France empiraient plus qu’elles ne s’arrangeaient…
Que devrions-nous faire ?!
Bonjour et bienvenue pour ce nouveau discours citoyen sur DiscoursFrance, la France à voix haute.

Cela fait des mois que je communique avec vous, par l’usage de discours citoyens, par lesquels j’exprime mes pensées, mais aussi j’en suis convaincu, celles de millions de français.

Mon crédo a toujours été de dire tout haut ce que tellement de français pensent tout bas.
C’est d’ailleurs au cours de précédents discours que je soulignais combien l’élection présidentielle de 2017 allait être un moment clé pour l’avenir de notre pays, une sorte de dernière chance pour remettre la France sur ses rails et lui rendre son aura du passé.

Je ne cache donc plus, depuis un bon moment maintenant, que je soutiens Marine Le Pen, candidate du Front national. Je suis en effet convaincu que ni le PS ni les Républicains ne pourront nous rendre la France que nous aimons.
Ce dernier quinquennat sous les couleurs de François Hollande aura été le plus catastrophique de la 5ème République et il est exclus que nous, citoyens français, re-signons pour 5 années supplémentaires identiques.

Sur l’échiquier politique Français, notre choix se limite tout compte fait à 3 formations essentielles. Le Parti socialiste, les Républicains et le Front national. Les autres partis politiques sont, à ce jour, trop insignifiants et n’ont jamais su nous convaincre ni nous rassembler.

Après plusieurs décennies passées à être dirigés par le PS et les Républicains, le temps est venu pour nous de donner les clés de l’Elysée à Marine Le Pen car il est clair que son programme et sa vision de la France de demain sont le reflet de ce que nous souhaitons retrouver.

Suivre le mouvement populaire et de masse qui se met actuellement derrière la candidate du Front National ne doit pas nous empêcher de garder les yeux ouverts, sinon nous tomberions dans un genre de fan club, composé de groupies, voire de fanatiques aveuglés, et ça, c’est inenvisageable et inacceptable.

Gardons la tête froide, c’est notre devoir ! Il est bien entendu exclus que nous votions les yeux fermés, sans être sûr du contenu du programme du Front National. Nous avons trop, par le passé, voté pour des programmes qui n’en ont eu que le nom et nous ont laissé un gout amer et sur notre faim.

Il semblerait donc qu’il ne nous reste « que » le Front National aujourd’hui pour nous défendre et nous représenter. Mais je me dois de vous dire ce que je vais vous dire à présent, c’est de ma responsabilité et nous devons en passer par là. Il est totalement impossible de croire que toutes les attentes des Français seront, sous la houlette de Marine Le Pen, pleinement satisfaites.

En effet, les français ont des attentes aujourd’hui qui dépassent n’importe quel candidat à l’élection présidentielle, même celui qui serait muni d’une baguette magique. Tout, absolument tout, dans le moindre détail, est inscrit sur la liste de souhaits que l’on remet entre les mains de Marine Le Pen.

Tout, absolument tout ce qui a été mal fait, ou non réalisé par les partis qui ont gouverné jusqu’à ce jour lui est transmis, et dieu seul sait si la liste est longue, très longue, très très longue. Je ne peux donc passer à côté de ce message qui m’invite à vous dire que le risque de déception est EXCEPTIONNELLEMENT élevé.

Personne ne peut décemment croire que tout, dans le moindre détail, sera réalisé par la nouvelle Chef de l’Etat si elle sort vainqueur de nos votes, surtout en 5 années. Il est donc primordial et de notre responsabilité de citoyens de nous préparer à tous les scénarios possibles, car je n’ai aucun doute sur mes propos : l’attente est telle, elle atteint de tels sommets, que nous pourrions être à nouveau déçus.

Qu’on se comprenne bien vous et moi, ce n’est pas là un doute sur la capacité de Marine Le Pen a réalisé un bon quinquennat, mais un rappel, un avertissement, pour ceux qui voient en elle la solution à tous leurs problèmes, la solution à toutes leurs difficultés. Nul homme, nulle femme, ne pourra un jour satisfaire la population toute entière, et pour cause, elle est si vaste et si hétérogène. Et en 2017, les attentes du peuple sont à leur maximum.

N’oublions pas également que si Marine Le Pen souhaite retrouver l’indépendance et la souveraineté du pays, dans les domaines économiques, monétaires, budgétaires, territoriaux, législatifs, elle devra en passer par une négociation qui s’avèrera complexe avec l’union européenne.

Je vous rappelle qu’en cas d’échec de nouvelles négociations avec l’Europe, elle s’est engagée à nous demander par voie référendaire si nous souhaitions ou non, demeurer au sein de l’union européenne.

Ce qui signifie CLAIREMENT qu’un vote Le Peniste en avril et mai 2017, ne pourra et ne DEVRA être suivi que d’un « OUI » populaire et majoritaire pour une sortie de l’Union Européenne en cas de référendum.

Il n’y aurait aucun sens logique, si nous élisions Marine Le Pen, et que nous lui répondions « NON », nous ne voulons pas sortir de l’Union Européenne. Cela mettrait à genoux son action quinquennale et mettrait bien à mal notre propre crédibilité, sans parler d’une nouvelle et profonde fragilisation de notre pays. Parlons-nous sans langue de bois voulez-vous ! Comme je le fais avec vous depuis des mois…

Et si nous étions à nouveau déçus, Et si nous avions eu tort, Et si la situation empirait plus qu’elle ne s’arrangeait… Que devrions-nous faire ?!

Nous ne pouvons pas décemment, passer à côté de cette hypothèse car nous devons être des électeurs intelligents et de bon sens. Nous cumulerions alors déception sur déception, d’un côté comme de l’autre de l’échiquier politique, ou de ce qu’il en reste.

Si nous étions à nouveau déçus en 2022, à l’issus du prochain quinquennat, je pense que les français seraient au MAXIMUM de leur colère et de leur exaspération. Cette même colère que nous ressentons tous déjà aujourd’hui serait alors décuplée et pourrait bien faire vaciller la 5ème République. Une nouvelle déception après les 5 ans à venir, entrainerait un tel ras-le-bol qu’un nouveau 1789 pourrait ne plus être de l’ordre de la science-fiction…

Nous devons donc mes amis, certes faire confiance à Marine Le Pen, mais aussi prendre la hauteur qui s’impose afin de nous préparer à ce que tout ne puisse être réalisé en 5 ans. Car 5 ans, ça passe vite ! Très vite !

—–

Merci d’avoir suivi ce discours citoyen, à bientôt sur ma page Facebook patriote « discoursfrance », et sur le site Internet discoursfrance.fr