Ils manifestent pour réclamer la reconnaissance des lois de la Charia

Si en Grande-Bretagne le gouvernement tolère les tribunaux islamiques, dont les lois ne sont toutefois pas (encore) reconnues officiellement, les extrémistes islamiques n’hésitent plus à manifester dans les rues, sono à fond, pour réclamer la reconnaissance des lois de la Charia sur le territoire de nos amis anglais.

De quoi faire réfléchir sur l’avenir de notre continent. La Charia est-elle le seul et sombre avenir auquel on peut encore croire ou doit-on la combattre très fermement ?

A chaque électeur de décider en son âme et conscience, particulièrement en avril et mai 2017 lors des élections présidentielles. Après, il sera trop tard !